archives-dpartementales Archives départementales en ligne

Archives départementales en ligne - Le portail des archives en ligne numérisées.




Faire son arbre généalogique



Une recherche généalogique s’effectue généralement par la construction d’un arbre généalogique. Il s’agit d’une représentation structurée par génération des différents membres de la famille et de leurs liens de parenté. Il est possible de le débuter de manière ascendante, une méthode qui consiste à partir de soi-même et de remonter ensuite vers les ancêtres par générations successives. Autant dire que l’arbre va prendre rapidement de l’ampleur, et se disperser dans de multiples ramifications. Une alternative consiste à se limiter uniquement aux personnes de sexe masculins (recherche agnatique) ou aux féminins (recherche cognatique). Une autre technique est de procéder de manière inverse en partant des descendants, ce qui s’avère généralement plus compliqué selon la période à laquelle la recherche est entamée. Quelle que soit la méthode choisie, il convient tout d’abord de démarrer avec ce que l’on connaît, ou ce que l’on peut facilement trouver : le nom des parents, grands-parents, arrière-grands-parents, frères, sœurs, cousins, oncles, tantes, etc. Le cercle familial proche ou moins proche détient également sans doute de nombreux documents très utiles tels que des faire-part, ou de la correspondance diverse… et pourquoi pas un arbre généalogique existant !

Mais les documents ne constituent pas les seules sources d’informations immédiates qui peuvent être exploitées! Il ne faut pas négliger les informations orales qui peuvent être récoltées auprès de la famille, ou même d’anonymes ayant habités dans le village d’un aïeul. La meilleure technique est sans conteste celle des entretiens individuels. Ceux-ci pourront être préparés sur base des documents recueillis lors de la recherche de départ ou même de ses propres souvenirs. Par la suite, il conviendra de recouper les informations entre elles, et bien entendu de les vérifier afin de ne pas se lancer sur de fausses pistes. Rien de tel que des documents pour pouvoir confirmer des données telles que les dates de naissance et de décès. Les entretiens doivent idéalement être enregistrés afin d’en faciliter le traitement et de pouvoir les exploiter ultérieurement si nécessaire. Ce premier travail permettra d’obtenir une base de recherche solide pour avancer. L’étape suivante consistera à effectuer des recherches plus approfondies afin de remonter peu à peu le temps. Un véritable travail de détective attend le généalogiste. Les sources d’informations sont nombreuses mais encore faut-il savoir où chercher, au risque de n’obtenir que de maigres résultats !





Autres ressources disponibles :

Origine de la généalogie
Débuter un arbre généalogique
Les différentes archives utiles en généalogie
Jusqu’où peut-on remonter ?
L’origine des noms de famille
Les outils disponibles, les organismes à contacter

Liens : / / / Administration - En haut